A la découverte de la richesse nutritionnelle de l’huile de chanvre

L’huile de chanvre n’est certes pas l’huile la plus connue ni la plus utilisée dans le monde. 
Pourtant, elle est dotée d’un grand nombre de propriétés bienfaisantes pour l’organisme.

L’huile de chanvre est extraite à partir de la graine de la plante. Sa composition est particulièrement intéressante pour sa diversité nutritionnelle, et notamment son ratio d’acides gras :

– des acides gras polyinsaturés (17 à 20 % d’acide gras oméga-3 et de 55 à 60 % d’acides gras oméga-6),
– des acides gras monoinsaturés (9 à 14 % d’oméga-9),- des acides gras saturés (8 à 10 % d’acides stéarique et palmique),- des phytostérols (plus précisément du béta-sitostérol),
– des vitamines A, des vitamines du groupe B (B1, B3, B4, B6) et de la vitamine E.


Elle fait ainsi partie des huiles végétales les plus riches en oméga 3. Sa richesse en acide gamma-linoléique lui confère une action régulatrice sur les phénomènes inflammatoires de l’organisme ainsi que la tension artérielle, la vasodilatation et l’agrégabilité plaquettaire. Par ailleurs, elle permet de prévenir les maladies cardiovasculaires. Elle est anti-cholestérolémiante. De plus, elle contribue à un fonctionnement optimal des systèmes immunitaire, digestif et articulaire. Nous pouvons également citer son action préventive quant à la stérilité masculine.

A noter : même si les acides gras oméga 6 sont considérés comme pro-inflammatoires, ils sont malgré tout indispensables au fonctionnement cellulaire. En effet, ils sont les constituants essentiels de nos membranes cellulaires, ils ont une place de choix dans le développement de notre cerveau. De plus, ils jouent même un rôle dans l’expression de certains gènes impliqués dans le métabolisme des lipides.Par ailleurs, ils contribuent à diminuer le stress oxydatif responsable de certains types d’inflammations. Ils ont une action anti-cholestérolralentissentle développement des cellules adipeusesprotègent le système cardio-vasculaire, aident à lutter contre ce que nous appelons les maladies de civilisation (cancers, Alzheimer, Parkinson, diabète de type 1 et de type 2, etc.)
L’important à retenir est de bien équilibrer le ratio des acides gras polyinsaturés : le bon ratio est de consommer 3 grammes d’oméga-6 pour 1 gramme d’oméga-3


L’huile de chanvre étant très sensible à l’oxydation, elle doit être conditionnée dans une bouteille opaque, elle se conserve au réfrigérateur après ouverture, et se consomme crue. Ainsi elle partagera au côté d’autres huiles la composition de vos vinaigrettes afin d’accompagner vos salades et crudités. Un filet ajouté sur vos plats après cuisson (poissons, viandes, gratin de légumes,…) apportera une note subtile et originale.

Nous précisons que cette huile ne contient pas de substance psychotrope.

Pourquoi et comment varier ses huiles dans son alimentation?

Pour conclure, l’huile de chanvre revêt en parallèle un intérêt notable sur le plan cosmétique : en application externe, elle nourrit les cellules capillaires et les tissus cutanés. Elle peut ainsi s’associer à des huiles essentielles, notamment dans le cadre de massage.

Sources : Naturaforce , Doctonat

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.