Les bienfaits des huiles essentielles en diffusion atmosphérique

Au-delà de leur puissance intrinsèque et spécifique, les huiles essentielles peuvent revêtir, en aromathérapie, un intérêt particulier en fonction de leurs modes d’utilisation : cutanée, respiratoire, orale,…

Nous nous intéresserons ici à la voie respiratoire ou olfactive par diffusion atmosphérique.

Il existe de nombreuses raisons de vouloir diffuser des huiles essentielles : instaurer un climat de sérénité, de relaxation ou au contraire apporter un effet tonique, assainir l’air ambiant d’une pièce, accompagner une pathologie ORL, favoriser le sommeil et le lâcher-prise, aider à la concentration, éloigner les insectes…

En effet, la voie olfactive (à diffuser ou à respirer) est surtout employée dans les cas de problèmes nerveux et psychologiques. L’huile essentielle monte directement au système limbique de notre cerveau, le Quartier Général de nos émotions. Et selon les propriétés de l’huile (et donc les composants respirés), le système l’imbrique va ordonner de sécréter telle ou telle hormone, neuromédiateur (hormone dans le cerveau), substance immunitaire, etc. Parfait donc pour stimuler ou au contraire apaiser, inviter au sommeil, au calme.

Un diffuseur d’huiles essentielles transforme une huile essentielle en gouttelettes et molécules, puis les rejette dans l’air. Plusieurs types de diffuseurs existent, différenciés selon leur mode de fonctionnement : par nébulisation, par ultrasons, par ventilation ou par chaleur douce.

Quelque soit la technique de diffusion, il est important de préciser que la notion clef pour assainir l’air de votre habitat est de l’aérer quotidiennement, quelques minutes matin et soir, été comme hiver. Ce n’est qu’ensuite que la diffusion d’huiles essentielles va soutenir l’assainissement de l’air.

Concernant le choix des huiles essentielles, on sait que certaines ont des propriétés calmantes et d’autres, tonifiantes. A vous de choisir vos huiles essentielles, à marier en synergie ou non, en fonction de votre objectif, mais aussi de l’odeur qui vous plaît (diffuser une huile essentielle qui vous rebute ou “ne vous parle pas” sur le plan olfactif serait contre-productif!).

Si vous cherchez des huiles essentielles calmantes, vous pourrez vous tourner vers :

-les fleurs : lavande vraie, ylang-ylang

-les feuilles : petit grain biragardier, menthe verte

-les agrumes : mandarine, orange douce, bergamotte, pamplemousse

-les citronnées : litsée citronnée, verveine citronnée, lemongrass

-les mystiques : myrrhe, encens, patchouli.

Et pour les huiles essentielles tonifiantes : 

-les classiques : marjolaine à coquilles, ravintsara, menthe poivrée

-les conifères : pin sylvestre, épinette noire.

Quelques suggestions de compositions ciblées, pour la diffusion d’huiles essentielles seules ou en synergie (extraites de Ma Bible des huiles essentielles – Danièle Festy) : 

pour purifier et nettoyer l’air : diffuser quelques gouttes de citron pendant 20 minutes, matin et après-midi ; alterner avec du pin sylvestre ou de l’épinette noire (en cas d’asthme), de la lavande vraie (le soir pour son effet anti-stress), du ravintsara (en cas d’épidémie virale), de l’arbre à thé (pour stimuler le système immunitaire) ou encore de l’eucalyptus radié (en cas de rhume). Renouveler la diffusion 2 à 3 fois par jour, puis aérer bien.

pour calmer et dissiper le stress : verser un mélange de 10 gouttes de l’ensemble des huiles essentielles suivantes : petit grain bigaradier, ylang-ylang, orange douce, lavande vraie. Diffuser 30 minutes matin et soir dans les pièces à vivre.

pour faciliter l’endormissement : mélanger à parties égales huiles essentielles de mandarine, lavande vraie et petit grain bigaradier. Diffuser 10 gouttes du mélange dans la chambre à coucher pendant 30 minutes, avant d’aller se coucher.

pour lutter contre l’épuisement et la fatigue persistante : mélanger les huiles essentielles d’épinette noire, de menthe poivrée, de citron, et de basilic exotique. Diffuser dans les pièces à vivre, 1 heure le matin et 1 heure l’après-midi. 

pour apaiser les allergies respiratoires (acariens, rhume des foins, poussière, rhinite…) : dans un flacon en verre coloré de 10ml, mélanger en quantités égales les huiles essentielles de niaouli, de pin sylvestre et de citron. Diffusez ce mélange dans les pièces à vivre, 3 fois 20 minutes par jour, pendant la période sensible.

pour éloigner les moustiques : dans un flacon en verre coloré de 10ml, mélanger à parties égales les huiles essentielles de citronnelle de Java, de cannelle de Ceylan, d’eucalyptus citronné, de géranium rosatde girofle et de menthe poivrée. Verser 10 gouttes du mélange dans un diffuseur en d’après-midi et laisser diffuser jusqu’à ce que tout soit évaporé. Au moment du coucher, posez-en également quelques gouttes sur l’oreiller.

A vous de jouer pour profiter au mieux de l’apport précieux de la diffusion des huiles essentielles!

Au Bon Sens a fait le choix de proposer un diffuseur à chaleur douce, une création innovante conçue et fabriquée en Ardèche par un artisan ébéniste associé à un maître verrier. Élaboré selon les principes d’éco-conception et de biomimétisme, il est en bois naturel (frêne sélectionné en région Rhône-Alpes) et en verre.

Il diffuse les huiles essentielles par évaporation et convection de l’air : les huiles essentielles sont déposées sur un anneau en verre en périphérie de la bougie pour ne pas les exposer à une trop forte température (inférieure à 40°C) et ainsi préserver leurs vertus. L’air circule grâce à la chaleur d’une bougie chauffe plat (fabrication artisanale en cire végétale et sans paraffine), il est aspiré au travers des motifs ajourés dans le bois puis évacué par l’ouverture au centre de l’anneau. Le courant d’air transporte les huiles essentielles en douceur, sans les brûler

Pratique et décoratif, il est nomade, n’a pas besoin d’électricité pour fonctionner, et il se nettoie très facilement.

Avertissement : Certaines synergies ne doivent pas être utilisées chez les femmes enceintes (pendant toute la grossesse), allaitant et chez les enfants de moins de 8 ans (sauf indications particulières). Ces propriétés et modes d’utilisation ne constituent pas un avis médical. Pour un usage thérapeutique consultez un médecin.

Sources :

*Olfactothérapie, quelles huiles essentielles choisir? : https://pranazen.eu/blog/2022/olfactotherapie-quelles-huiles-essentielles-choisir

*Quels sont les bienfaits de la diffusion d’huiles essentielles? https://aroflora.com/fr/blog/quels-sont-les-bienfaits-de-la-diffusion-d-huiles-essentielles–b15.html

*Huiles essentielles, lesquelles mettre dans un diffuseur : https://www.la-vie-naturelle.com/blog/post/huiles-essentielles-diffuseur

*Ma Bible des huiles essentielles – Danièle Festy, Éditions Leduc – 816 pages

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.