Tailler sa vigne !

La taille de la vigne est une étape indispensable qui conditionne la récolte de fin d'été.

Elle se fait à la fin de l'hiver alors que la sève n'est pas encore montante, idéalement début mars. Les régions les plus froides aux gelées tardives attendront le début du mois d'avril.

Le principe général de la taille vigne est enfantin :

– Éliminer d'abord les encombrants : le bois mort (sec) et les tiges qui pousseraient à la base du pied de vigne.

– Sélectionner les tiges aux bourgeons les plus fertiles : ce sont les branches qui ont poussé l'année précédente (les plus jeunes).

– Tailler ces tiges en laissant 4 bourgeons par tige, ce sont ces bourgeons qui donneront des fruits.

 

Il est à noter qu'une taille d'été (aussi appelée taille de fructification) peut s'avérer utile pour récolter de grosses grappes. Il s'agit alors de limiter le nombre de grappes (en supprimer une sur trois approximativement) et de couper les sarments qui n'ont pas de grappes afin de faire augmenter la taille des fruits sélectionnés. Cette opération se fait jusqu'en août.

 

Vous n'avez pas encore de vigne ?

La vigne est un très bel arbuste fruitier qui offre de délicieux fruits de fin de saison (septembre et octobre).

La vigne est peu exigeante : elle apprécie une exposition ensoleillée et un sol classique (de préférence calcaire). Élément non négligeable, une fois adulte la vigne ne nécessite plus d'arrosage.

Comme la majorité des fruitiers, elle se plante de préférence à l'automne et la diversité de ses variétés (Muscat, Chasselas rosé ou doré, Italia, Alphonse Lavallée…) comblera sans aucun doute tous les gourmands !



Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.