Panier

Votre panier est vide.

Menu

Ces glandes qui nous gouvernent

-NOUVEAUTÉ-
168 pages
Éditeur : Exuvie ÉDITIONS

17,00

Plus que 5 en stock

UGS : LIV_461_ABS Catégories : , Étiquette :

Dans le monde entier, on considère que le cerveau est le suprême ordinateur de toute notre vie mentale, intellectuelle et affective. Mais le cerveau reste une masse inerte sans l’influence des hormones qui le vivifient.

A la suite de Jean Gautier, Jean du Chazaud essaie de montrer combien il est temps de rendre aux glandes leur véritable importance dans la gestion de toute l’économie humaine.

Avec les glandes endocrines, il n’est rien qui ne trouve une réponse logique et satisfaisante aux mystères fonctionnels de la personnalité.

RÉSUMÉ
Ce livre se veut être l’ouvrage de référence de l’Endocrino-Psychologie, discipline nouvelle qui se fonde sur les travaux magistraux d’un savant hors du commun : le Dr Jean Gautier (1891-1968).

Jean du Chazaud, à la suite de Jean Gautier, montre que les glandes endocrines sont à la charnière du corps et de l’esprit.
Elles sont comme les instruments même de nos opérations mentales qui ne peuvent exister sans leur prodigieuse influence. Du même coup, l’action du cerveau dégringole de sa première place, usurpée depuis qu’existent ce qu’on appelle les neurosciences.

Celles-ci ont fait perdre des décennies à la véritable connaissance de l’Homme.

Avec les glandes endocrines, il n’est rien qui reste dans l’ombre. Presque tous les mystères de la personnalité trouvent une réponse logique et satisfaisante, sans faire appel à des mécanismes neuronaux qui n’ont pas toujours su tout expliquer.

Cet ouvrage représente un peu de non-conformisme scientifique capable de susciter de nouvelles et fécondes interrogations.

Introduction
1. Le chercheur Jean Gautier
2. Le cerveau, ordinateur central ou simple chambre d’enregistrement ?
3. Le cerveau ne détermine ni ne dirige le comportement
4. Les glandes surrénales
5. La thyroïde
6. L’hypophyse
7. La glande génitale interstitielle

8. Témoignages sur le rééquilibrage glandulaire par la méthode Equilios

Les travaux d’un chercheur français, le docteur Jean Gautier (1891-1968), sont à l’origine d’une science nouvelle, l’Endocrino- Psychologie. Celle-ci s’applique à l’étude de l’influence des glandes endocrines sur l’ensemble de la personnalité.

Cette discipline n’est pas l’Endocrinologie, étude des glandes et de leurs fonctions sous un angle purement médical. Elle n’est pas non plus la seule Psychologie qui est l’étude des comportements et de leur motivation. Mais l’Endocrino-Psychologie est l’alliance intime des deux dans une approche nouvelle : elle ne considère plus les glandes comme de simples organes ni la psychologie comme l’étude du seul psychisme. Dorénavant, l’étude de la personnalité s’appuiera sur leur interaction constante dans des relations d’une intimité aussi substantielle que le recto et le verso d’une même médaille ou d’une même feuille de papier.[…]

Jean du Chazaud est psychologue, disciple du Dr Jean Gautier, de Bordeaux, et héritier de ses travaux. Il poursuit depuis plus de 25 ans des recherches approfondies dans ce domaine encore inconnu : l’endocrino-psychologie.

Cette discipline élaborée par Jean du Chazaud d’après les travaux du Docteur Jean Gautier nouvelle requiert une méthode d’approche totalement synthétique sans laquelle il est impossible d’accéder à une authentique connaissance de l’homme, corps et esprit.

Le Docteur Gautier a montré que l’unité psychologique et morale d’un individu est fonction de la qualité et de l’équilibre de son fonctionnement glandulaire endocrinien.

Il a démontré la prédominance absolue des glandes sur le système nerveux et le cerveau : les substances hormonales, prodigieusement énergétiques, sont à la base même du fonctionnement de l’homme : le système endocrinien permet la liaison, l’information, l’exécution des mécanismes de l’organisme humain.

C’est un enseignant, conférencier et pédagogue hors pair auteur de nombreux ouvrages.

Le site de Jean du Chazaud : endocrino-psychologie.org

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ces glandes qui nous gouvernent”