La klamath : ce qu’il faut savoir de cette “algue bleue”

Présentation de la vidéo : La klamath est une cyanobactérie. Elle tire son nom du lac Klamath, situé dans l’Oregon, aux États-Unis, où elle est récoltée.

Cette « algue bleue » est intéressante d’un point de vue nutritionnel. En effet, la klamath contient de nombreuses vitamines, dont les vitamines A, B12, C, K et E, mais également de nombreux minéraux tels que le calcium (de 7 à 15 mg/g d’algue). Elle produit tous les acides aminés essentiels (ceux que l’organisme humain est incapable de synthétiser) ainsi que des protéines et des acides gras, dont l’acide α-linolénique (ALA), de la famille des oméga-3.

Par ailleurs, la phényléthylamine contenue dans cette algue est un neurotransmetteur de la famille des alcaloïdes, qui agit comme stimulant du système nerveux central. La phényléthylamine est produite en grande quantité par le cerveau lorsqu’on est frappé d’un coup de foudre, ce qui a valu à cette hormone généralement associée au bien-être, le surnom d’ « hormone de l’amour ».

La klamath est également connue pour ses facultés d’amélioration de l’humeur, de réduction des risques de dépression, de stimulation du système immunitaire et d’accroissement de la concentration.

22,40

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.